Eau – Assainissement

Le traitement des eaux : une gestion et une vigilance rigoureuses

Individuel ou collectif, l’assainissement des eaux usées des Amanlissiens fait l’objet d’une attention particulière. Comment sont collectées, traitées et contrôlées les eaux utilisées pour la vaisselle, la douche ou la lessive ? Explications.

 

L’assainissement collectif

Géré par la commune, le réseau de collecte des eaux usées d’Amanlis représente environ 3 kilomètres de canalisations et 3 postes de relevage. Le traitement de ses eaux repose sur une station de lagunage d’une surface de près d’un hectare qui fonctionne à environ 50% de sa capacité. Les eaux usées y sont traitées au sein de 3 bassins, à l’aide d’une technique naturelle d’épuration, avant d’être rejetées dans la Seiche. Les agents communaux du service technique effectuent des analyses hebdomadaires de ces rejets. S’y ajoutent deux contrôles réalisés par les services de l’Etat chaque année. Les résultats sont accessibles à tous dans ce rapport annuel.
La gestion et la desserte en eau potable d’Amanlis est quant à elle assurée par le Syndicat Intercommunal des Eaux de la Forêt du Theil (SIEFT).

L’année 2017 a par ailleurs été marquée par la fin d’importants travaux de réhabilitation du réseau d’assainissement collectif du centre-bourg. Le réseau « unitaire » créé en 1958 a été transformé en réseau « séparatif » : deux circuits séparent les eaux usées et les eaux pluviales. Les premières sont traitées dans la station de lagunage ; les secondes se déversent dans la Seiche après avoir été ralenties dans un bassin de rétention.

Règlement  de l’assainissement collectif adopté par le Conseil Municipal d’Amanlis le 22 novembre 2018

Ne pas tout jeter dans les eaux usées !
  • Lingettes, serviettes hygiéniques, éponges…
    Elles obstruent les canalisations et provoquent des pannes de pompes qui parasitent le fonctionnement de l’ensemble du réseau et représentent un coût pour le contribuable.
  • Peintures, vernis, huile de vidange, diluants…
    Ces produits toxiques ne sont pas traités par la station de lagunage et sont dangereux pour l’environnement. Pour s’en débarrasser, rendez-vous à la déchetterie.

 

L’assainissement individuel

En dehors du centre-bourg d’Amanlis, le réseau d’eaux usées est géré par le Service public d’assainissement non collectif (SPANC) de la Communauté de communes au Pays de la Roche aux Fées. Ce dispositif mis en place depuis 2006 vise à garantir la salubrité publique, à préserver l’environnement et à surveiller et contrôler les dispositifs d’assainissements autonomes. On parle ici des installations qui effectuent la collecte, le transport, le traitement et l’évacuation des eaux usées domestiques ou assimilées des immeubles. Leur fonctionnement est contrôlé tous les quatre ans.

 

Une station reconvertie en frayère à brochets

À l’Ombrière, trois bassins d’une ancienne station de lagunage sont aujourd’hui aménagés en frayère à brochets. Ce projet porté par le Syndicat Intercommunal du Bassin Versant de la Seiche (SIBV-Seiche) en partenariat avec l’association de pêche « La Gaule d’Amanlis » offre des conditions favorables à la reproduction du brochet – dont la population a fortement diminué ces 30 dernières années – et de nombreuses autres espèces des milieux aquatiques : poissons, invertébrés, batraciens…

Ne traitez pas à proximité de l’eau

Il est interdit d’utiliser des pesticides à moins de 5 mètres d’un cours d’eau représenté en trait bleu (plein ou pointillé) sur une carte IGN au 1/25 000e (sauf pour les produits spécifiant une distance encore plus importante). Sur le reste du réseau hydrographique, une distance d’un mètre de la berge des fossés ou des cours d’eau doit être respectée. Aucune application ne doit être réalisée sur les avaloirs, caniveaux et bouches d’égout. Cela concerne aussi bien les particuliers que les agriculteurs, les collectivités et les entrepreneurs. En cas d’infraction, les peines encourues peuvent aller jusqu’à 75 000 euros d’amendes et deux ans d’emprisonnement.

+ d’infos ?

Présentation du service public d’assainissement non collectif (SPANC) de la Communauté de communes au Pays de la Roche aux Fées (Lien ici)
Site du Syndicat intercommunal du bassin versant de la Seiche (SIBV) (Lien ici)
Présentation du Syndicat des Eaux de la Forêt du Theil (SIEFT) (Lien ici)

Lien vers page « Le service technique »

 

Ressources utiles

Consulter le rapport annuel de l’analyse des rejets de la station de lagunage.